Parce que plusieurs de nos spectateurs… barbus se sont fait tirer le portrait par le berrichon Michel Mallière, nous avons choisi de vous montrer cette exposition originale.. Photographe amateur éclairé, Michel Mallière a été sollicité par Céline Martin-Min qui  lui a passé commande pour inaugurer la première saison de son lieu majestueux, Châteaufer. Clin d’œil au célèbre feuilleton radiophonique de Pierre Dac et Francis Blanche, diffusé dans les années 50, « Malheur aux barbus », devenu par la suite « Signé Furax », cette exposition propose 39 portraits de barbus, photographiés entre Bourges et Montluçon.